Le président Bernard Collin a présenté les vœux au nom du bureau et des administrateurs devant une assemblée nombreuse, dans la salle de la forge du Bol Vert. Étaient présents les personnalités, les membres de l’association ainsi que les usagers et les salariés de l’association.

Le Président a présenté les excuses de plusieurs personnes, notamment de M. Alexander Grimaud, sous-préfet d’Avesnes sur Helpe, M. Jean-René Lecerf, Président du Département du Nord, M. Xavier Bertrand Président région Hauts de France et représenté par M. Benoît Wascat et Me Derouvroy Président d’Honneur de l’associaiton.
Les élus, représentants de l’Etat et des collectivités ont répondu à l’invitation : M. le Député, M. le Président de la communauté de commune du Sud-avesnois, Messieurs les maires de Trélon, Fourmies, Féron, Avesnelles, Etroeungt, M. Frédéric Legrand (adjudant-chef), commandant de la communauté de brigades de la gendarmerie de Trélon-Sains-du-Nord, les autorités de contrôle et les financeurs, les partenaires associatifs dont l’ADAR Sambre Avesnois et les voisins de la rue Salengro : l’EHPAD et le foyer Claude Jourdain.

Extraits du discours du président

« 2017 fut une année de stabilisation, de grand espoir. 2018 va enfin nous permettre de concrétiser tous ensemble de grands projets.»

« Après une longue procédure, l’arrêté du Ministère de l’Intérieur du 6 février 2017 a été publié : l’association « Œuvre du Préventorium de l’arrondissement d’Avesnes, le « Prévent », la Maison des Enfants, est devenue l’Association Traits d’Union : après bientôt un siècle, elle dispose désormais de statuts adaptés à ses missions actuelles.
Ce changement de nom, c’est aussi pour nous l’occasion de valoriser davantage nos activités qui ne relèvent pas directement de la protection de l’enfance et donc d’être reconnus comme des acteurs généralistes de l’offre médico-sociale. Près de 100 ans après leur rédaction, après une reconnaissance d’utilité publique en 1934, ces statuts restent toujours associés au respect de valeurs fondamentales de la République, à celles qui ont guidé Jeanne Rousselle durant toute sa vie.

Au-delà du nom, c’est une page de notre histoire qui se tourne et qui nous projette dans un avenir à construire. L’aérium-préventorium, créé en 1922 à l’initiative de la bonne volonté et du dynamisme de quelques personnalités locales, voulait combattre le fléau de l’époque, la tuberculose qu’on appelait la peste blanche ; la première réalisation de l’Œuvre du préventorium fut la création de la Maison des Enfants. Le site de la Huda, situé en altitude (231 mètres), au bon air, au calme, au milieu des champs fut retenu. La belle et grande aventure commençait, elle ne s’est jamais arrêtée. »

Une année 2017 de consolidation et de projets

« L’année 2017 pour notre association fut une année de consolidation de la réorganisation de nos services dans un souci de rationalisation des dépenses et de reconfiguration de l’offre de service. Les résultats économiques constatés de 2016 et ceux projetés de 2017 sont positifs. (…) Dans ce contexte financier, qu’on n’imaginait pas aussi difficile, dès 2015, nous avons anticipé et vous avons demandé de gros efforts. Vous avez répondu présents. Un immense merci à notre directeur général, qui depuis mai 2016, est resté à l’écoute de notre Conseil d’Administration et du bureau pour piloter et fédérer l’action de nos pôles et services en période de restrictions : merci M. Amand d’avoir parfaitement intégré le message et rallié tout l’équipage à votre action. »

Vie associative et communication

« Notre association a accueilli des dizaines de nouveaux membres : merci de nous avoir rejoints et de nous soutenir. Avec les administrateurs délégués, un contact constant et une communication sont assurés entre le conseil d’administration, la direction, les pôles, les établissements à travers le Conseil de Vie Sociale, le bulletin Trait d’Union et notre site Internet. Je vous rappelle souvent que votre métier exceptionnel allie compétence et cœur alors pourtant qu’en ce moment on vous parle de rationalisation, de mutualisation, de plan d’amélioration de la performance… Je vous ai même parlé de compétitivité ! La qualité de l’accueil de nos usagers et l’emploi demeurent au centre de nos préoccupations quotidiennes. Que notre établissement, par ses activités et les emplois qu’il procure, continue à rayonner dans Trélon et dans la région Hauts de France.
Nos retraités et nos médaillés du travail sont à l’honneur aujourd’hui : ils sont le symbole de notre professionnalisme, de notre savoir-faire. Ils sont la fierté de notre grande et belle maison. Je pense également en ce début d’année à tous ceux qui sont absents parce que, frappés par la maladie, touchés par des deuils, des événements familiaux graves… Je les associe à vous tous et à vos familles :
je vous présente, au nom du conseil d’administration de l’Association Traits d’Union, mes vœux 2018 les plus sincères de bonne santé, d’épanouissement, de réussite, de reconnaissance. »

Extraits du discours du directeur général

Dans la continuité des propos du président, M. Amand a insisté sur le contexte budgétaire contraint qui marque cette année :
« Ceci nous a amené à renégocier bon nombre de nos contrats fournisseurs : énergie, location de véhicules, maintenance (ascenseurs, bureau de contrôle…), frais bancaires… Sans que cette liste soit exhaustive, ce sont des économies substantielles que nous avons pu réaliser. Le travail n’est certes pas finalisé mais il est bien engagé ! »
« Je m’intéresse à l’avenir parce que c’est là que j’ai décidé
de passer le reste de mes jours» : citation de Woody Allen.
M. Amand a choisi de commencer par cette formule humoristique pour présenter en quelques grandes lignes les projets de cette année pour notre association : 2018 est déjà bien jalonnée.

Reconfiguration de l’offre de service

« C’est effectivement pour 2018, terminer et faire vivre la reconfiguration de l’offre de service pour le Pôle Enfance et Famille et pour le Pôle Médico-Social Adulte. C’est également se donner les moyens de voir aboutir des projets d’envergure tel que la réhabilitation complète de l’atelier fromagerie et de poursuivre une campagne de travaux permettant des économies d’énergie significatives. »

Des chantiers en cours

Un travail intensif est effectué pour les familles. À Fourmies, la fermeture du foyer des Marais a été saisie comme une opportunité pour créer de l’habitat regroupé dont nous avons besoin pour le PMSA. Le chantier de rénovation du SESSAD de Fourmies a été terminé.
Le chantier des serres de l’IME de Fourmies a débuté en 2017 et est en voie de finalisation. Ces décisions ont été prises en parfaite concertation et transparence avec M. le Maire de Fourmies. Les élus du territoire, de la Communauté de Communes nous ont reçus, écoutés et ont prodigué leurs conseils en la matière.

M. Amand a conclu en souhaitant une excellente année 2018 à l’ensemble des personnes présentes et a terminé, à l’adresse des collaborateurs, sur « la nécessité de poursuivre le cap fixé avec le même dynamisme que l’année dernière. »

Le moment de convivialité qui suit la cérémonie des voeux est toujours propice aux échanges informels et sympathiques entre collègues

Les retraités et médaillés du travail
Pôle Logistique
Annie Verie, médaillée d’argent
Jean Albert Debieve, retraité
Dominique Van de Poel, retraité
Pôle Enfance et Famille
Dominique Doumenc, retraitée
Sylvie Dumesnil, retraitée
Marie-Line Laude, médaillée d’argent
Patrick Valle, médaillé vermeil
Pôle Médico-Social Enfance
Suzanne Antoine, médaillée vermeil
Sylvie Auber, médaillée vermeil et retraitée
Yolande Malatray, retraitée
Betty Vandersarren, retraitée
Jean-Michel Dewilde, retraité
Dominique Sereuse, retraité
Siège
Claire Degon, médaillée grand or et retraitée