Retour sur la période estivale au P.E.F

La période estivale représente bien souvent des moments de retrouvailles et de partage d’activités familiales. Pour la plupart des enfants et adolescents du Pôle Enfance Famille, cette période de juillet-août s’articule autour de la vie institutionnelle. Malgré les baisses budgétaires, l’ensemble des équipes multiplie les actions innovantes afin d’offrir aux jeunes des projets d’été de qualité, remplis de surprises, de découvertes et de moments de détente.

Si juillet demeure le mois consacré aux camps de vacances, aux grandes sorties, aux kermesses et aux tournois, août est le mois dédié à la ‘’colo’’ . La colo, le mot qui fait un peu peur car on va vers l’inconnu, et en même temps le moment que l’on attend, car on y découvre un autre monde, d’autres jeunes, une autre région et les ‘’monos’’ avec qui l’on va partager trois semaines. Jusqu’en 2017, les unités et les foyers éducatifs de la MECS travaillaient avec deux organismes : l’un, « Invivo » où 45 à 50 enfants étaient réunis et l’autre, le « Conlombant » où en moyenne 12 enfants de 4 à 10 ans plus fragiles ou trop jeunes sont hébergés dans des familles d’accueil réparties dans plusieurs régions de France.

L’objectif était de permettre à ces 45 enfants qui partent en août de sortir du quotidien de l’institution, en s’ouvrant à des horizons plus larges où ils seront accueillis dans des « ailleurs » en petits groupes avec des centres d’intérêt personnalisés.

Après plusieurs recherches et rencontres, notre choix s’est porté sur l’organisme ‘’Aroeven Hauts-de- France’’, qui est une association d’éducation populaire, ayant pour mission, notamment l’organisation de séjours de vacances ou d’accueils de loisirs. Plusieurs réunions de préparation et la venue sur notre site des différents directeurs pour présenter aux enfants les destinations et les programmes d‘activités, ont permis d’offrir une diversité de destinations et de projets adaptés à l’âge et aux envies des jeunes.

Ils sont donc partis pour des vacances personnalisées centrées sur les thèmes :

  • Ma colo sous tipis (6-12 ans) au coeur d’une forêt verdoyante dans le Limousin ;
  • Activités nautiques (12-17 ans) à l’île d’Oléron ;
    Corsaires et moussaillons ( 6-12 ans) avec vue sur Fort Boyard ;
  • Sac ados (14-17 ans) camp itinérant – glacier de l’Étendard – bivouac et nuit en refuge ;
  • Équitation (14-17 ans) en Ardèche : soins – leçons en manège – ballades et voltige ;
  • Top chefs (6-12 ans) ateliers cuisine-arts de la table : réalisation de cahiers de recettes en Savoie ;
  • Cirque (6-12 ans) jonglage – maquillage – acrobatie – funambulisme et spectacles en Savoie .

Avec ces programmes riches, variés et ensoleillés, beaucoup de paillettes dans les yeux au retour et une furieuse envie d’être à l’été prochain pour renouveler l’expérience. Le bilan réalisé avec Aroeven Hauts de France s’est avéré positif tant sur le plan des prestations que sur le plan financier.

Le mois d’août est aussi le mois de l’organisation d’un cadre d’accueil commun entre les différents services éducatifs en direction des jeunes qui ne peuvent bénéficier de colonies et restent, de ce fait, accueillis au sein de la MECS. Cette mutualisation interne se concrétise en « groupes d’accueil » d’usagers venant de ces différents services, avec un programme soutenu d’activités et de sorties diversifiées. 

Cette année, le choix a été fait de regrouper, sur une unité d’hébergement de garçons, des jeunes de Trélon et les adolescents du Foyer des Rouets de Fourmies. Au-delà de la mutualisation des moyens d’accueil et des équipes éducatives, ce regroupement a permis des échanges d’expériences, des confrontations positives de fonctionnement et d’accompagnement. Il a eu pour effet de donner envie aux jeunes de renouveler ces moments communs.

La période estivale a donc permis à tous de se détendre, de se reposer, de s’enrichir de souvenirs et d’aborder la rentrée avec un petit pincement au cœur certes, mais sans appréhension particulière.