Depuis plusieurs années, l’IME de Trélon met en place des projets de médiation animale, support de bien-être pour les enfants et adolescents accueillis. La thérapie avec le cheval entre dans ce champ, caractérisée par des aspects propres à ce compagnon. La robustesse, la sensibilité émotionnelle et physique et la qualité de son rapport à l’homme en font un partenaire idéal.

Durant l’année scolaire, les jeunes de l’IME bénéficient, en fonction de leur projet d’accompagnement personnalisé, de séances d’équithérapie proposées par l’ESAT de l’Association. 

Mercredi 28 juillet 2021, pour diversifier les expériences, l’Association maubeugeoise « utile et agréable Trait du Nord » est venue sur le site de la Huda afin de proposer à tous les enfants de l’internat des promenades en calèche. Durant toute l’après-midi, 34 enfants et adolescents ainsi que leurs éducateurs ont pu arpenter les rues de Trélon au rythme des pas des chevaux.

Ce moment a été très apprécié par les enfants qui nous ont confié quelques paroles :

« J’ai bien aimé la balade, le bruit de leurs pas sur le sol m’a apaisé » (Marina),

« J’ai appris des choses sur les chevaux grâce à la dame qui était avec nous » (Kidane).

En effet, les enfants ont bénéficié d’explications sur la race des chevaux Trait du Nord durant les 45 minutes de balade. Tout comme Traits d’Union, garante de son histoire, cette association participe à la sauvegarde du patrimoine et des traditions, pour contribuer à promouvoir des races sauvées in extremis comme Le trait du Nord.

l’Association “utile et agréable Trait du Nord”
arrivant sur le site de la Huda

Explications et caresses après la balade

A savoir :

Le « Trait du Nord » appartient à la famille des chevaux de trait peuplant le Nord-Ouest de l’Europe. C’est le plus grand des chevaux de trait. Son gabarit, sa force et sa gentillesse étaient très appréciés au 19ème et 20ème siècle, tant dans les grandes exploitations agricoles que dans l’industrie. Depuis qu’il a disparu du monde agricole, le cheval de la race Trait du Nord a trouvé sa reconversion dans l’attelage de tourisme, le débardage ou encore les loisirs équestres. 

Share This